Le don d’embryons à Chypre

Chypre, qui est une île de l’Est de la méditerranée, a une caractéristique par rapport aux îles de cette même mer. Elle est divisée en deux Etats indépendants avec des lois totalement différentes. S’agissant de l’intervention chirurgicale de don d’embryons à Chypre, les personnes en quête d’une opération doivent s’enquérir en amont des lois des deux Etats, afin que plus tard, elles ne regrettent pas leur choix.

A l’instar de la fécondation in vitro et le don d’ovules, le don d’embryons à Chypre a connu, voilà quelques décennies, une montée fulgurante dans les deux Etats. C’est que les autorités, par-ci par-là, n’ont pas lésiné sur les moyens financiers, chirurgicaux et légaux, dont l’objectif de se procurer le maximum d’un marché florissant. Le marché, bien sûr, n’est autre que celui dont on parle : le don d’embryons.

Plusieurs questions, en cas de l’espèce, se posent, telles que le pourquoi et le comment de la chose, mais, essentiellement la question de savoir que signifie le don d’embryons à Chypre.

En quoi consiste le don d’embryons à Chypre ?

Nous n’inventons rien en disant que le don d’embryons à Chypre est pratiquement le même que ce qui se passe dans d’autres pays du monde. Il s’agit en fait de transmettre les embryons à l’intérieur de l’utérus d’une femme voulant les recevoir, donc la mère receveuse, durant la période de blastocyste. C’est donc, une technique chirurgicale qui permet d’intervenir sur l’utérus d’une femme, et le préparer, afin que cette dernière puisse tomber enceinte. Néanmoins, le rôle les chirurgiens à Chypre ne s’arrête pas à l’intervention. En effet ces derniers continuent le suivi de la patiente afin qu’elle assure le rôle de la mère porteuse pendant la grossesse. Et c’est là, un point avantageux qui compte beaucoup.
Cependant, une telle intervention chirurgicale délicate et importante pour la femme et le couple, voire même pour toute une famille désireuse d’avoir un enfant, doit être pleinement et sereinement préparée. C’est qu’il s’agit, dans ce genre d’opération, de la vie d’un être humain et de celles des personnes qui l’entourent.

Quels sont les préparatifs en amont d’un don d’embryon à Chypre ?

De prime à bord, il y a, principalement au moins, deux personnes à préparer, sans parler de leurs familles. On parle là, de la donneuse et de la receveuse.

Pour le cas de la donneuse d’ovocytes, son choix doit être effectué dans la plus grande méticulosité. En effet, la donneuse doit avoir un âge se situant entre 20 et 30 ans. Ensuite, elle doit être en excellente santé. Pour en être sûr, plusieurs examens médicaux et psychiques doivent être réalisés. La sélection est, souvent, rigoureuse sur plusieurs critères, tels que la taille, la couleur des cheveux ou de la peau et, aussi, la couleur des yeux, le poids, le mode de vie… Etc. En fait, ces critères varient selon les choix des personnes voulant avoir un enfant. Pour cette raison fondamentale, le chirurgien à Chypre procède à s’entretenir avec la patiente, et si, c’est nécessaire sa famille, afin de définir les choix et les objectifs.

Par rapport à la deuxième personne, en l’occurrence, la receveuse, elle doit avoir quelques conditions de santé très strictes à respecter.

Les critères du donneur du sperme

C’est là un autre critère fondamental à respecter, concernant le don d’embryons à Chypre. Le donneur de sperme doit répondre à plusieurs conditions. Mais la plus importante est, certainement, l’excellente santé. En effet, le donneur de sperme doit être d’un âge jeune et doit avoir une excellente santé, afin de garantir l’aboutissement du don d’embryons.

Un avantage spécial de don d’embryon à Chypre

Sans aucun doute, les patientes voulant se faire inséminer à Chypre, vont être satisfaites sur plusieurs plans. Le plus important est le plan financier, car une telle opération a un prix très bas en comparaison avec la même opération dans un autre pays, notamment européen.

A lire également :