Tél:+330176450245 Devis Gratuit !

La nymphoplastie ou labioplastie

Lorsque les petites lèvres sont hypertrophiées (de grande taille) ou « tombantes », qu’elles dépassent de façon importante des grandes lèvres et que cela engendre une gêne importante (le plus souvent psychologique) avec des irritations dues aux frottements avec les vêtements, que cela perturbe le bon déroulement de la vie sexuelle ou que cela dérange dans la pratique des activités quotidiennes et sportives, alors une nymphosplastie correctrice peut être envisagée.

Il s’agit d’une intervention chirurgicale qui permet la réduction des petites lèvres afin de leur restituer une taille et un aspect esthétique conformes à la « normale » pour un plus grand confort de vie.

Lors de la consultation électronique, le praticien vous conseillera quant à la nécessité ou non de réaliser l’intervention. Dans bien des cas, cela n’est pas nécessaire sauf si les souffrances psychologiques sont trop importantes.

Il vous faut cependant savoir qu’il existe une grande diversité des petites lèvres (de forme, de couleur, de symétrie…etc.) et qu’elles sont toutes « uniques » (comme pour un nez, un visage…un individu.).

De plus, en général, il existe toujours des dissymétries en longueur ou en épaisseur ou en largeur. Il est donc du devoir médical du chirurgien de vous informer lorsque le degré d’hypertrophie est modéré ou normal et que cela ne nécessite pas une intervention correctrice.

Déroulement de la nymphoplastie

Après avoir été mis en tension par des petites pinces, l’excès de tissu labial (petites lèvres) est réséqué et une hémostase rigoureuse est réalisée pour empêcher les saignements. Les sutures sont ensuite réalisées à l’aide d’un fil résorbable qui disparait de lui-même au bout d’une quinzaine de jours.

Examens préalables

  • Le chirurgien plasticien évaluera votre dossier de consultation électronique et vous prescrira un bilan préopératoire habituel (y compris un bilan sanguin afin de détecter une éventuelle anémie, un trouble de la coagulation…etc.). Ces documents à joindre à votre dossier de consultation avant votre arrivée en Tunisie, ils serviront à déceler une éventuelle contre-indication opératoire.
  • Au cours de la consultation électronique, le chirurgien plasticien examinera vos antécédents chirurgicaux et médicaux (prises de médicaments, allergies…etc.). Il étudiera les photographies jointes à votre dossier de consultation électronique et appréciera la surcharge graisseuse, les lésions de la peau (distension, vergetures et/ou cicatrices) et les lésions des muscles abdominaux. Enfin il vous expliquera ensuite la stratégie thérapeutique et vous indiquera les consignes pré et postopératoires à suivre.
  • La consultation électronique permet au praticien d’établir un devis grâce aux photographies qui seront jointes à votre dossier, selon vos antécédents et par la suite d’évaluer les résultats postopératoires.
  • Le médecin anesthésiste sera vu au plus tard 48 heures avant l’intervention pour pratiquer un examen clinique complet.

Consignes pré-opératoires

  • Aucun médicament contenant des anticoagulants ou des anti-inflammatoires ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.
  • La consultation électronique et l’examen clinique permettront au chirurgien de définir la technique opératoire qui sera utilisée.
  • Le médecin-anesthésiste vous précisera toutes les mesures à prendre avant votre intervention concernant la consommation de boissons, la prise de tabac, les prises de médicaments (pilule comprise) et votre alimentation.
  • Vous devez impérativement être à jeun avant votre intervention (ne rien boire ni manger) et ceci dès les six heures qui précèdent.

Anesthésie :

Neuroleptanalgésie ou sous anesthésie générale courte.

Durée d’hospitalisation après une labioplastie :

1 nuit en clinique spécialisée en chirurgie esthétique et plastique.

Conseils postopératoires

  • Pendant les premiers jours postopératoires, il est préférable de porter des sous-vêtements en coton, de préférer les vêtements plutôt amples et légers, aussi les jupes sont préférables aux pantalons.
  • Les rapports sexuels ainsi que le sport sont possibles à compter d’un mois après l’intervention.
  • Se sécher les zones intimes à l’aide d’un sèche-cheveux après la douche et après les passages aux toilettes. On conseille cependant d’éviter de se doucher la première semaine afin d’éviter une macération et une infection des plaies.
  • Contactez aussitôt votre chirurgien plasticien si vous constatez qu’une odeur désagréable ou qu’une douleur anormale apparait.

Les suites postopératoires d’une nymphoplastie :

  • Le suivi postopératoire est réalisé par votre chirurgien tout au long du séjour en Tunisie et régulièrement au rythme d’une consultation tous les trois mois par voie électronique et durant une année.
  • Pour éviter une infection postopératoire des antibiotiques et des antiseptiques locaux sont prescrits. Des antalgiques sont également prescrits de façon systématique afin de garantir une convalescence non ou très peu douloureuse, notamment lorsque la remise sous tension musculaire a été importante.
  • Des soins antiseptiques locaux sont à appliquer quotidiennement (deux fois par jour) sur les plaies.
  • Les sutures réalisées à l’aide de fil résorbable disparaissent au bout d’une quinzaine de jours.
  • Comme après toute opération, il est normal de constater un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus). Il inéluctables même s’ils sont atténués par les anti-inflammatoires par voie orale que votre chirurgien plasticien vous prescrira. Généralement, ils disparaissent complètement au bout de 10 à 15 jours.
  • Une complication particulière peut survenir, il s’agit de la désunion (rupture) des points de suture, il faut la prendre en charge au plus vite par votre chirurgien pour éviter toute conséquence d’ordre esthétique ou fonctionnel et la macération de la zone.
  • Une légère gêne due aux points de suture est possible pendant la première semaine.
  • Une diminution de la sensibilité érogène de cette zone voire des douleurs sont possibles durant le premier mois mais elles sont transitoires.
  • Les cicatrices sont minimes et très discrètes car elles sont camouflées au niveau des plis des petites lèvres.

Interruption de l’activité sportive :

3 à 4 semaines.

Repos prévu :

5 jours de repos sont prévus.

Retrait des points de suture:

7 jours.

Port d’un vêtement compressif :

oui.

Résultat :

Le résultat est appréciable dès trois mois. Les cicatrices sont extrêmement discrètes, quasi invisibles dès les six mois qui suivent l’intervention.

Le prix nymphoplastie ou labioplastie en Tunisie :

Le prix de l’intervention varie en fonction de la technique utilisée, demandez plus d’informations en renseignant ce formulaire.