fbpx

Réduction mammaire Tunisie : correction de l'hypertrophie mammaire

La réduction mammaire, également connue sous le nom de plastie mammaire de réduction, est une procédure pour éliminer l’excès de graisse mammaire, le tissu glandulaire et la peau pour atteindre une taille de poitrine plus proportionnelle à votre corps et pour soulager l’inconfort associé aux seins excessivement gros.

Reduction mammaire Tunisie
Aussi, la chirurgie de réduction mammaire permet de soulager le retentissement physique et fonctionnel de l’hypertrophie mammaire à savoir : des douleurs du cou, des épaules et du dos, de la gêne pour la pratique des sports et des difficultés vestimentaires (vêtements inappropriés). Certains hommes présentent également une hypertrophie mammaire et ont recours à la chirurgie de la gynécomastie pour réduire le volume des seins.

A qui s’adresse la chirurgie de réduction mammaire ?

Vous pouvez être candidate à une chirurgie de réduction mammaire si:

  • Vous êtes physiquement en bonne santé et que vous ne fumez pas.
  • vos seins sont trop gros
  • vous avez des attentes réalistes.
  • vos seins limitent votre activité physique.
  • Vous ressentez des douleurs au dos, au cou et aux épaules causées par le poids de vos seins.
  • une irritation cutanée sous le pli du sein est présente.
  • Vous avez des échancrures aux bretelles de soutien-gorge.

Combien coute une reduction mammaire : Réduction mammaire Tunisie prix tout compris

Pour une chirurgie diminution mammaire prix pas cher Tunisie , notre clinique de chirurgie mammaire Tunisie  vous permet de profiter d’une reduction mammaire en Tunisie prix tout compris. En effet, il s’agit d’une formule all inclusive qui inclut la chirurgie réduction mammaire prix Tunisie et le séjour médical complet à l’hôtel y compris les frais de déplacement.

Demandez votre devis gratuit en ligne pour une réduction mammaire prix Tunisie pas cher.

Avant l’opération de réduction mammaire en Tunisie

Avant la réduction mammaire, le chirurgien doit voir la patiente pour :

  • Évaluer l’état de santé général et tout les facteurs de risque préexistant.
  • Examiner les seins et prendre des mesures détaillées de leur taille et de leur forme, de la qualité de la peau, de l’emplacement de vos mamelons et de vos aréoles.
  • Savoir les attentes et les demandes de sa patiente.
  • Discuter des résultats probables de votre procédure de réduction mammaire et des risques ou complications potentielles.

La patiente, à son tour, elle doit :

  • Arrêter l’utilisation des médicaments, vitamines, suppléments à base de plantes, alcool, tabac et drogues actuels.
  • Faire une mammographie.

Déroulement de la mammoplastie de réduction

la chirurgie de la mammoplastie de réduction se déroule sous anesthésie générale et dure deux et trois heures selon le degré de l’hypertrophie. L’hospitalisation est généralement d’une journée.

Le chirurgien plasticien ôte l’excédent de graisse et de peau, remodèle la glande mammaire et repositionne les aréoles afin d’obtenir deux seins symétriques, plus remontés et dont le volume est adapté à la morphologie de la patiente. Les sutures sont réalisées avec des fils résorbables. Enfin, un pansement compressif en forme de soutien-gorge est mis en place.

Suites opératoires de la chirurgie de correction de l’hypertrophie mammaire

  • Le plasticien réalise le suivi postopératoire tout au long du séjour en Tunisie et régulièrement au rythme d’une consultation tous les trois mois par voie électronique et durant une année.
  • Le chirurgien prescrits des antibiotiques et des antiseptiques locaux et des anti-inflammatoires pour éviter une infection postopératoire et pour faire disparaître le œdème (gonflement) et les ecchymoses.
  • Après la réduction mammaire , la patiente porterez un premier pansement avec des bandes élastiques légèrement compressif. l’équipe médical retira ce pansement au bout 48 heures. Un soutien-gorge de contention le remplacera. La patiente le porte nuit et jour pendant une durée d’un mois. Le deuxième mois, il sera porté uniquement pendant la journée.
  • La patiente doit prévoir un arrêt de travail de 7 à 10 jours et doit éviter toute activité physique intense pendant 2 mois.
  • Les cicatrices sont placées autour de l’aréole ou au niveau du sillon à la jonction du sein inférieur et du thorax. Elles seront plus ou moins visibles selon l’élasticité de la peau et le volume enlevé. Elles feront l’objet d’un suivi régulier et de soins particuliers et personnalisés.
  • Il est impératif de ne pas vous exposer au bronzage durant la première année postopératoire. Par la suite, lors de votre bronzage, il conviendra d’appliquer régulièrement (à intervalle de deux heures) un écran solaire protecteur à fort indice de protection.

Résultat de la reduction mammaire en Tunisie

Le résultat final n’est réellement appréciable qu’au bout d’un an. Cependant, un aperçu est possible à partir des trois à six mois qui suivent l’intervention. Au final, la poitrine aura un galbe harmonieux et les seins seront symétriques (ou de façon indétectable très proches de la symétrie) avec un aspect naturel.

Réduction mammaire
Les cicatrices minimes, généralement en forme de T (parfois en L ou en I), seront camouflées de façon très discrète, selon un choix réalisé conjointement entre vous et votre chirurgien. Le retentissement physique de ces améliorations est non négligeable avec la disparition des douleurs dorsales et du cou.

Quels sont les risques d’une chirurgie diminution mammaire ?

Les risques possibles de chirurgie de réduction mammaire comprennent :

  • Cicatrices défavorables
  • Infection
  • Saignement
  • Changements dans la sensation du mamelon ou du sein, qui peuvent être temporaires ou permanents
  • Risques d’anesthésie
  • Caillots sanguins
  • Contour des seins et irrégularités de forme
  • Décoloration de la peau, changements permanents de pigmentation, gonflement et ecchymoses
  • Des dommages aux structures plus profondes – comme les nerfs, les vaisseaux sanguins, les muscles et les poumons – peuvent survenir et peuvent être temporaires ou permanents
  • Asymétrie mammaire
  • Accumulation de liquide
  • Fermeté excessive du sein
  • Incapacité potentielle à allaiter
  • Perte potentielle de peau / tissu mammaire là où les incisions se rencontrent
  • Perte potentielle, partielle ou totale du mamelon et de l’aréole
  • Thrombose veineuse profonde, complications cardiaques et pulmonaires
  • Allergies aux rubans, matériaux et colles de suture, produits sanguins, préparations topiques ou agents injectables
  • Les tissus adipeux profonds de la peau peuvent mourir (nécrose graisseuse)
  • Possibilité de chirurgie révisionnelle

A lire également :