Don de sperme à Chypre

Le don de sperme à Chypre représente pour beaucoup de femmes et de couples une chance unique d’avoir des enfants. En effet, le don de sperme est une technique  utilisée dans la fécondation in vitro.

Comment se déroule le processus de don de sperme à Chypre ? Qui peut faire un don de sperme et qui peut en bénéficier ?

Qui peut être un donneur de sperme ?

Les hommes qui peuvent donner du sperme doivent être :

  • Âgés de 18 ans minimum et ne dépassent pas les 45 ans de préférence car c’est l’âge à partir duquel la fertilité des hommes commence à diminuer.
  • Sont en bonne santé et n’ont aucun antécédent de maladie génétique ou héréditaire pour éviter le risque de transmettre des maladies à l’enfant.
  • Ont un faible risque de contracter le VIH et des maladies sexuellement transmissibles.
  • Si le donneur est marié ou dans une relation de fait, le partenaire doit consentir au don.

Comment se déroule le processus de don de sperme à Chypre ?

Le processus de don de sperme à Chypre se déroule en plusieurs étapes :

Tests médicaux et analyse du sperme

Pour s’assurer que le donneur soit en bonne santé et éligible au don de sperme, un spécialiste de la fertilité effectue un examen approfondi des antécédents médicaux et génétiques de ce dernier. Les tests génétiques permettent de savoir si ce dernier est porteur de maladies héréditaires telles que la fibrose kystique, la thalassémie… Ensuite le donneur doit fournir un échantillon de sperme que le médecin analyse pour déterminer si le sperme est acceptable pour le don.

Test de dépistage

Le donneur ainsi que son partenaire doivent faire des tests de dépistage.

Les tests exigés par le donneur comprennent :

VIH, hépatites B et C, syphilis, virus T-lymphotrope humain (HTLV) 1 et 2, cytomégalovirus, fibrose kystique, caryotype, groupe sanguin, syndrome de l’X fragile (FXS), atrophie musculaire spinale (SMA), sang total Comptage, tests de sperme (M / C / S), tests d’urine (chlamydia et gonorrhée).

Les tests requis par le partenaire du donneur comprennent :

VIH, hépatites B et C, syphilis, virus T-lymphotrope humain (HTLV) 1 et 2, cytomégalovirus, chlamydia et gonorrhée.

Recueil de sperme

La collecte de sperme se fait dans une clinique à Chypre afin que les scientifiques puissent confirmer l’identité du donneur et traiter l’échantillon dans les meilleurs délais. Le recueil de sperme se fait par masturbation et les échantillons doivent être produits sans utiliser de lubrifiants.

Conservation du sperme

Le sperme donné est congelé. Il est conservé sur une période de six mois avant d’être mis à la disposition du receveur. Après ce délai, le donneur passe un test sérologique pour s’assurer que les résultats sont toujours négatifs. Ce test permet d’éviter de transmettre des maladies sexuellement transmissibles à l’enfant.

Qui peut bénéficier d’un don de sperme à Chypre ?

Un traitement de fertilité utilisant du sperme de donneur peut être nécessaire pour aider les personnes dans les situations suivantes à réaliser leur rêve d’avoir un bébé :

  • Couples de femmes homosexuelles
  • Femmes célibataires
  • Couples hétérosexuels avec infertilité masculine sévère (généralement absence totale de production de spermatozoïdes) ou antécédents de troubles génétiques ou médicaux graves.

Quels sont les traitements de fertilité avec sperme de donneur ?

La procréation médicalement assistée avec sperme de donneur peut se faire par insémination intra-utérine (IIU) ou par FIV avec injection intra cytoplasmique de sperme (ICSI). Le choix du type de traitement dépend de :

  • La situation de la receveuse
  • La qualité et de la quantité de spermatozoïdes disponibles
  • Des traitements de fertilité antérieurs

La procédure IIU implique le dépôt de spermatozoïdes dans le col de l’utérus au moment de l’ovulation de la receveuse. Lors de l’utilisation de sperme de donneur, l’échantillon de sperme congelé est décongelé juste avant la procédure IIU.

La FIV utilisant le sperme d’un donneur est recommandée dans le cas où :

  • Le traitement IIU n’aboutit pas à une grossesse
  • La qualité du sperme est inadéquate pour l’IIU
  • La quantité de sperme stocké est limitée

Tous les cycles de FIV utilisant du sperme de donneur impliquent le recours à la FIV avec injection intra cytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI).

A lire également :