Tél:+330176450245 Devis Gratuit !

La gynécomastie

La gynécomastie désigne une hypertrophie de la glande mammaire chez l’homme, elle peut être uni- ou bilatérale. Les causes peuvent être soit un excès de graisse sans atteinte de la glande mammaire, on parlera d’adipomastie et l’intervention correctrice se fera par liposuccion. Soit, la glande mammaire est hypertrophiée (due à un développement hormonal anormal), elle sera alors traitée chirurgicalement. Soit et dans la plupart des cas, l’hypertrophie fait suite à la combinaison d’un excès adipeux et d’un dérèglement hormonal, l’intervention correctrice associera alors une liposuccion à l’ablation de la glande mammaire.

Indications:

  • L’intervention s’adresse particulièrement aux formes gênantes par leur volume ou leur sensibilité, ainsi qu’aux gynécomasties psychologiquement mal tolérées. Elle est indiquée après un échec du traitement médical.
  • Chez l’adolescent il faut attendre deux années d’évolution avant de pouvoir pratiquer une intervention chirurgicale.

Examens préalables:

  • Le chirurgien évaluera votre dossier de consultation électronique et vous prescrira un bilan préopératoire habituel (y compris un bilan sanguin afin de détecter une éventuelle anémie, un trouble de la coagulation…etc.).
    Ces documents sont à joindre au dossier de consultation avant votre arrivée en Tunisie pour déceler les éventuelles contre-indications opératoires ou anesthésiques.
  • Au cours de la consultation électronique, le chirurgien plasticien examinera vos antécédents chirurgicaux et médicaux (prises de médicaments, allergies…etc.). Il vous expliquera ensuite la stratégie thérapeutique et vous indiquera les consignes pré et post-opératoires à suivre.
  • Les photographies à joindre à votre dossier de consultation permettront au chirurgien plasticien de définir la technique opératoire et par la suite d’évaluer les résultats postopératoires.
  • Le médecin anesthésiste sera vu au plus tard 48 heures avant l’intervention pour pratiquer un examen clinique complet.

Consignes pré-opératoires :

  • Aucun médicament contenant des anticoagulants ou des anti-inflammatoires ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention. Vous éviterez ainsi toute prise d’Aspirine pendant les 10 jours qui précèdent votre intervention.
  • La consultation électronique et l’examen clinique permettront au chirurgien de définir la technique opératoire qui sera utilisée.
  • Le médecin-anesthésiste vous précisera toutes les mesures à prendre avant votre intervention concernant la consommation de boissons, la prise de tabac, les prises de médicaments et votre alimentation.
  • Vous devez impérativement être à jeun avant votre intervention (ne rien boire ni manger) et ceci dès les six heures qui précèdent.

Type d’anesthésie:

Anesthésie générale.

Déroulement de l’intervention:

Diagnostic et schéma opératoire

Avant l’intervention, le chirurgien détermine le caractère unilatéral ou bilatéral de la gynécomastie.

La palpation du sein, les examens préopératoires prescrits et l’imagerie mammaire (mammographie ou échographie) permettent au chirurgien plasticien de déterminer l’importance respective des tissus adipeux et du tissu glandulaire puis l’origine de l’hypertrophie mammaire. Une fois le diagnostic établi et l’origine de la gynécomastie, l’intervention prendra la forme d’une liposuccion, d’une ablation de la glande mammaire ou une combinaison des deux.

L’opération

  • Hypertrophie glandulaire:
    Le chirurgien pratique une petite incision demi-cercle située autour ou au travers de l’aréole et retire la glande à travers une petite incision. Il laisse une fine couche de 8 à 10 mm d’épaisseur pour conserver une bonne vitalité vasculo-mammelonnaire. Les sutures laissent une fine cicatrice qui s’estompe avec le temps jusqu’à devenir quasi invisible.
  • Adipomastie ou hypertrophie graisseuse:
    Lorsque la proportion adipeuse est importante, le chirurgien pratique une incision de quelques millimètres sous le sein pour retirer les graisses, il en laisse cependant une petite épaisseur sous-cutanée d’environ 1 cm. Si la proportion adipeuse n’est pas importante, une simple lipoaspiration à l’aide de fines canules passées par une petite incision de 5 mm au niveau de l’aisselle permet de retirer l’excès adipeux. Les incisions sont ensuite suturées. Un pansement compressif est mis en place à la fin de l’intervention. 24 à 48 heures plus tard, il sera remplacé par un nouveau pansement compressif (boléro).
  • Association d’une adipomastie à un excès graisseux:
    Le chirurgien commence par une exérèse chirurgicale du tissu glandulaire puis il réalise une liposuccion. Parfois, lorsque l’excès cutané est important, il effectue un remodelage cutané pour redraper le thorax et dans ce cas le chirurgien devra étendre l’incision au-delà de l’aréole, cependant la cicatrice résultante sera alors un peu plus visible. Pour finir, il réalise une résection de peau semi-lunaire sous l’aréole. Enfin, il réalise un drainage aspiratif, suture le bord des incisions et met en place un pansement compressif. L’intervention laisse une petite cicatrice dans la moitié inférieure de l’aréole.

Durée de l’intervention

Deux heures en moyenne.

Durée d’hospitalisation:

Un à deux jours d’hospitalisation sont habituellement nécessaires.

Arrêt de travail

Deux semaines.

Suites et soins post-opératoires:

  • Le suivi postopératoire est réalisé par votre chirurgien tout au long du séjour en Tunisie et régulièrement au rythme d’une consultation tous les trois mois par voie électronique et durant une année.
  • Pour éviter une infection postopératoire des antibiotiques et des antiseptiques locaux sont prescrits. Des antalgiques sont également prescrits de façon systématique afin de garantir une convalescence non ou très peu douloureuse.
  • Comme après toute opération, il est normal de constater un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) qui sont à leur niveau maximum vers le 3ème-4ème jour. Il faut savoir qu’ils sont inéluctables même s’ils sont atténués par les anti-inflammatoires par voie orale que votre chirurgien plasticien vous prescrira. Ce dernier vous indiquera également les mesures à suivre afin d’éviter un gonflement et des bleus trop importants. Généralement, les bleus et l’œdème disparaissent complètement au bout de 10 à 15 jours.
  • Lorsque le volume retiré était important, le patient gardera un drain durant les deux à trois premiers jours.
  • Il portera également un pansement compressif nuit et jour pendant environ 15 jours.
  • Les activités sportives ne sont reprises qu’un à deux mois après l’intervention.

Résultat:

Le résultat chirurgical apparaît quasi instantanément, cependant le résultat définitif n’est appréciable qu’au bout de 6 mois à 1 an. Il est durable mais pour une adipomastie, on conseille cependant au patient de faire attention à son alimentation.

Prix d’une gynécomastie

Le prix varie en fonction de la technique utilisée (selon le cas clinique) et de la renommée du chirurgien.