Tél:+330176450245 Devis Gratuit !

Remodelage des mollets

Pour des mollets trop fins, l’intervention consiste en la mise en place d’une prothèse souple en gel de silicone avec une enveloppe lisse qui permet de galber le ou les mollets atrophiés en reproduisant le galbe créé par les muscles jumeaux interne et/ou externe. Une liposuccion peut être pratiquée dans le même temps pour harmoniser le résultat final et la symétrie des deux mollets.

Indications:

L’intervention est indiquée pour les plus de 18 ans, pour traiter les mollets trop fins ou peu développés, appelés « mollets de coq ».Parfois, un seul mollet peut être concerné par l’atrophie.

Examens préalables:

  • Les photographies que vous joindrez à votre dossier de consultation électronique permettront au chirurgien plasticien de définir la technique opératoire. Dans un second temps, elles permettront d’évaluer les résultats postopératoires.
  • Au cours de la consultation électronique, le chirurgien plasticien examinera vos antécédents chirurgicaux et médicaux (prises de médicaments, allergies…etc.). Il vous exposera également de façon précise la stratégie thérapeutique et vous donnera les conseils et les informations qui vous seront nécessaires avant, pendant et après votre intervention.
  • Il vous prescrira aussi un bilan préopératoire habituel (le bilan sanguin permettra de détecter une anémie, un trouble de la coagulation…etc.). Une échographie-doppler pourra également vous être demandé pour apprécier l’état des muscles, des artères et des veines de vos jambes. Ces documents sont à joindre au dossier de consultation avant votre arrivée en Tunisie pour déceler les éventuelles contre-indications opératoires ou anesthésiques.
  • Le médecin anesthésiste sera vu au plus tard 48 heures avant l’intervention.

Consignes pré-opératoires :

  • Aucun médicament contenant des anticoagulants (ex. : L’aspirine est à bannir…) ou des anti-inflammatoires ne devra être pris dans les 10 jours avant votre intervention.
  • Le médecin-anesthésiste vous indiquera tout ce qu’il vous faudra savoir avant et après votre intervention et ceci concernant votre alimentation, la consommation de boissons (ex. : bannissez les boissons alcoolisées), la prise de tabac, les prises de médicaments…etc.
  • Dès les six heures avant votre opération, vous devrez impérativement être à jeun (ne rien boire ni manger).

Type d’anesthésie:

L’intervention est réalisée soit sous anesthésie générale soit anesthésie péridurale. Vous déciderez du type d’anesthésie avec votre chirurgien.

Déroulement de l’intervention:

Une incision de 3 cm est pratiquée au niveau du creux poplité (derrière le genou) et camouflée au niveau du « pli poplité ».

Les prothèses sont ensuite introduites dans la loge créée sous l’aponévrose musculaire (membrane fibreuse qui entoure le muscle), sans section des muscles jumeaux.

Selon la symétrie des mollets, le volume désiré et l’anatomie du patient, le chirurgien introduira une à deux prothèses par mollet. Pour une atrophie majeure, comme des mollets constitutionnellement très fins, le chirurgien mettra en place d’abord une seule prothèse puis trois mois plus tard, lorsque l’aponévrose et la peau seront retendues, il placera la deuxième prothèse.

En fin d’intervention, des bas de contention sont mis en place.

Durée de l’intervention:

L’intervention dure entre 30 minutes et une heure trente.

Durée d’hospitalisation:

Une durée d’hospitalisation est d’un à deux jours.

Arrêt de travail:

Une semaine à 10 jours.

Suites et soins post-opératoires:

  • Le suivi postopératoire est réalisé par votre chirurgien tout au long du séjour en Tunisie et régulièrement au rythme d’une consultation tous les trois mois par voie électronique et durant une année.
  • Pour éviter une infection postopératoire des antibiotiques et des antiseptiques locaux sont prescrits. Cette intervention n’est pas douloureuse toutefois par mesure préventive, des antalgiques sont prescrits de façon systématique.
  • Les drains sont retirés le lendemain de l’intervention.
  • Il vous faut savoir que pendant la première semaine, une légère sensation de tension au niveau du mollet et surtout une gêne à la marche sont normales et donc à prévoir. Avec l’assouplissement des tissus, cette gêne disparait progressivement jusqu’à disparaitre au bout de trois semaines.
  • Dans 1% des cas, un hématome (complication) apparaît. Il est diagnostiqué par des douleurs insupportables au réveil et votre chirurgien devra vous ré-opérer impérativement pour ôter le sang accumulé.
  • Une activité normale peut être reprise dès la semaine qui suit l’intervention. Votre chirurgien vous fournira un protocole de reprise progressive d’activité.
  • Par contre, le sport ne pourra être repris qu’au bout de trois mois.
  • La cicatrice est discrète et peu perceptible. De même, la prothèse en silicone, ayant une consistance proche de celle des tissus n’est pas perceptible et donne une sensation et un toucher naturels.
  • La présence d’une prothèse en silicone nécessite une visite routinière tous les deux ans afin de vérifier l’intégrité de l’implant (absence de fuites ou de rupture). La rupture de la prothèse peut avoir lieu en cas de traumatisme important ou d’usure de l’enveloppe. Généralement, la durée de vie moyenne d’une prothèse est de 10 à 15 ans.
  • Les prothèses en silicone n’induisent pas la survenue de cancer ni de maladies rhumatismales.
  • Comme après toute opération, il est normal de constater un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) au niveau des mollets et des chevilles. Ces derniers durent à peu près une semaine même s’ils sont atténués par les anti-inflammatoires prescrits par votre chirurgien. Ce dernier vous indiquera également les dispositions à prendre afin d’éviter un gonflement et des bleus trop importants. Généralement, ils disparaissent complètement au bout de 10-15 jours.
  • De façon générale, il est recommandé de porter nuit et jour, et pendant au moins un mois, les bas de contention personnels que nous vous fournirons. Le mois suivant, vous pourrez les retirer la nuit.
  • Vous pourrez vous doucher dès le lendemain de l’intervention en protégeant les cicatrices par des compresses et du sparadrap. Le bain n’est autorisé qu’après cicatrisation totale, généralement au bout de trois semaines après l’intervention.
  • Les cicatrices perdent leur couleur rosées au bout de trois mois et s’atténuent jusqu’à disparaître en retrouvant la couleur de la peau au bout d’un à trois ans maximum.
  • Les trois premiers mois postopératoires, vous éviterez les expositions solaires. Durant les trois premières années, on conseille fortement l’application d’un écran solaire protecteur à fort indice de protection(SPF).
  • La formation d’une capsule fibreuse est normale et nécessaire puisqu’elle est due à une réaction immunitaire normale et nécessaire qui isole tout « corps étranger » (dont l’implant) dans une capsule. Cependant, dans certains cas, une complication d’ordre esthétique apparaît quand la capsule se rétracte et forme une véritable coque fibreuse autour de l’implant. On parle de contracture capsulaire. Une intervention chirurgicale simple (capsulotomie) où le chirurgien va sectionner la capsule permettra de rétablir le résultat esthétique souhaité des mollets.

Résultat:

Cette intervention permet d’augmenter le volume du mollet (mais pas celui des chevilles). Cette nuance est importante car bon nombre de patients ou patiente pensent augmenter le volume de la cheville, ce qui n’est pas le cas. Le résultat définitif n’est appréciable qu’au bout de trois mois.

Prix d’un remodelage des mollets:

Le coût d’un remodelage des mollets varie en fonction de la technique opératoire utilisée et de la renommée du chirurgien.
La formule en all inclusive de la pose des prothèse coûte en moyenne 3500 euros.