Tél:+330176450245 Devis Gratuit !

Ballon gastrique pour perdre du poids

La pose de ballon gastrique correspond à une méthode d’amaigrissement non chirurgicale pour les personnes qui souhaitent perdre entre 10 et 25 kg. Le principe de la pose d’un ballon dans l’estomac consiste à réduire le volume de la cavité gastrique sans avoir recours à la chirurgie afin d’entrainer une sensation rapide de satiété lors des repas et diminuer ainsi les apports alimentaires.

Indications

  • Pour toutes les personnes âgées de plus de 18 ans et de moins de 60 ans qui souhaitent perdre entre 10 et 25 kg et qui ont déjà fait un ou plusieurs régimes en étant suivis médicalement mais sans succès.
  • Il s’adresse soit à des personnes dont le poids ne représente pas un risque pour la santé et qui ne sont donc pas candidates à une gastroplastie soit à des personnes en surcharge pondérale élevée mais qui ne sont pas prêtes à subir de chirurgie.
  • Dans le cas de diabète instable comme après une obésité récente (moins de 5 ans).

Contre-indications :

  • Absolues :
    Alcoolisme, grossesse, très large hernie hiatale, prise d’anti-inflammatoires, de corticoïdes ou d’anticoagulants et les personnes sujettes à certaines anomalies du tube digestif.
  • Relatives :
    En cas de chirurgie gastro-intestinale précédente ou d’ulcère gastrique.

Déroulement de la pose du ballon gastrique

Sous anesthésie générale d’une dizaine de minutes, le médecin fait passer le ballon à travers l’œsophage puis place le ballon dans l’estomac. Grâce à un cathéter, il va ensuite remplir le ballon de liquide physiologique (550-700cc) ou d’air (900cc) pour remplir la cavité gastrique puis il tire délicatement sur l’extrémité interne du cathéter afin de la retirer.

Afin d’empêcher la fuite de liquide ou d’air, le ballon intragastrique est muni d’un clapet obturant. Il est posé pour une période de 6 mois dans l’estomac. Après cette période, il sera retiré à l’aide d’une sonde qui permettra de le dégonfler au préalable.

Bon à savoir : avec le ballon à air, les vomissements sont moins fréquents que le ballon à liquide physiologique.

Retrait du ballon gastrique :

Sous anesthésie générale, avec une intubation et sous contrôle endoscopique, le gastroentérologue met en place le fibroscope dans l’estomac, perfore le ballon, aspire le liquide contenu dans le ballon intragastrique puis extrait le ballon.

Clés du succès du ballon, suivi médical et diététique :

  • La motivation et l’engagement dans une nouvelle hygiène alimentaire et de vie sont les critères de succès du ballon gastrique.
  • C’est une technique qui doit s’intégrer dans une prise en charge médicale, nutritionnelle et éventuellement psychologique, et ceci pendant la période où le ballon gastrique est mis en place mais également après son ablation.

Avantages et inconvénients du ballon gastrique

  • La mise en place du ballon gastrique ne nécessite pas d’intervention contrairement à la gastroplastie ou au bypass gastrique.
  • Le ballon est un starter qui permet de vous donner une sensation de satiété. Il vous permet de perdre en 6 mois, en moyenne une quinzaine de kilos.
  • Il nécessite, au même titre que la chirurgie de l’obésité, une prise en charge sérieuse à la fois diététique et psychologique. Ce suivi pluridisciplinaire est nécessaire pour que le patient puisse être déclaré « bon candidat » pour l’intervention car il faut le savoir, elle ne peut réussir seule, le comportement alimentaire du candidat est un facteur déterminant de la réussite de l’intervention en terme de perte de la surcharge pondérale sur du long terme, d’autant plus que l’effet du ballon sur la satiété commence à s’estomper à partir de deux mois. L’ingestion répétée par exemple, de sucres rapides, de boissons sucrées peut nuire et même mener à l’échec de l’amaigrissement attendu.
  • Le dispositif est temporaire et ne doit pas dépasser 6 mois pour un même ballon.
  • Il constitue une aide efficace pour votre régime lorsque vous ne pouvez pas le tenir plus de deux mois ou si vous reprenez du poids après.

Type d’anesthésie

Anesthésie générale.

Durée de l’intervention

15 à 20 minutes en moyenne.

Consignes et examens préopératoires :

  • Une échographie de l’abdomen est nécessaire.
  • Rencontre avec notre psychiatre partenaire qui peut ou non refuser l’intervention.
  • Prise de sang pour les examens biologiques usuels.
  • Une enquête alimentaire exhaustive de 3 à 5 minutes est aussi réalisée lors de votre consultation en ligne. Elle est impérative pour déterminer l’origine du surpoids ou de l’obésité, de connaitre vos habitudes alimentaires et permettre à une équipe pluridisciplinaire de déterminer la meilleure solution diététique pour vous afin de vous permettre de maigrir durablement sur les six mois de pose du ballon gastrique et de ne pas reprendre de poids par la suite, à condition bien sûr que vous respectiez les consignes diététiques qui vous seront prodiguées et de vous arrêtez dès la première sensation de satiété. Il est évident que chaque régime alimentaire sera déterminé de façon personnalisée afin de votre nutrition soit variée, équilibrée et que vous puissiez de temps à autre vous permettre de petits écarts qui contribuent à votre épanouissement alimentaire et qui vous permettront de ne pas craquer à long terme.
    Votre nouvelle hygiène de vie sera déterminée de façon personnalisée afin de planifier un régime alimentaire qui vous est adapté et que votre nutrition soit variée, équilibrée et que vous puissiez de temps à autre vous permettre des petits écarts qui contribuent à votre épanouissement alimentaire et qui vous permettront de ne pas craquer à long terme.
  • Les examens préopératoires nécessitent un examen de la fonction cardiaque, de la fonction respiratoire et un doppler (examen des veines des membres inférieurs). Un examen biologique sanguin usuel sera aussi réalisé ainsi qu’une échographie de l’abdomen et une endoscopie de l’estomac.
  • Une téléconsultation en ligne avec notre médecin psychiatre et psychothérapeute partenaire avant l’intervention est aussi impérative car les conséquences, les difficultés possibles et les contraintes (nouvelle conduite alimentaire à tenir) liées à la pose du ballonnet ne sont pas négligeables. Le rôle du psychiatre-psychothérapeute sera d’évaluer les états susceptibles d’être une contre-indication à un geste intrusif comme la pose du ballon gastrique, qui risquerait de les amplifier. C’est le cas de certaines psychoses ou d’états limites à risque de décompensation.
  • Le médecin-anesthésiste vous précisera toutes les mesures à prendre avant votre intervention concernant la consommation de boissons, la prise de tabac, les prises de médicaments (pilule comprise) et votre alimentation.
  • Aucun médicament contenant des anticoagulants ou des anti-inflammatoires ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.
  • Vous devez impérativement être à jeun avant votre intervention (ne rien boire ni manger) et ceci dès les six heures qui précèdent.

Durée d’hospitalisation:

Une journée.

Suivi et consignes postopératoires:

  • L’alimentation est liquide ou moulue pendant une semaine (la viande, le jambon, le poisson…etc. seront moulus).
  • Un suivi régulier obligatoire tous les deux mois sera effectué en ligne par votre chirurgien et par un diététicien tous les mois pendant la pose du ballon puis pendant l’année qui suit la pose du ballon. Une échographie de l’abdomen sera réalisée à deux mois d’intervalle pour vérifier l’état du ballon car un ballon dégonflé peut causer une occlusion intestinale.
  • Il est possible d’avoir des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, des remontées acides pendant les jours qui suivent la pose du ballon.
  • Des médicaments peuvent vous être prescrits selon votre état: antibiotiques ou médicaments contre les remontées acides.

Nouvelles habitudes alimentaires :

  • Mettez de petites quantités dans vos assiettes (ou utilisez de petites assiettes)
  • Mangez de petits morceaux et mâchez lentement les aliments.
  • Fractionnez vos repas et prenez trois repas par jour, éventuellement vous pourrez prendre deux collations.
  • Après avoir mangé, attendez au moins deux heures avant d’aller vous coucher.
  • Ne buvez pas pendant le repas mais 30 minutes après ou entre les repas.
  • Évitez l’ingestion de liquides sucrés qui risquent de malmener le ballonnet.
  • En cas de reflux acide ou de sensation de ballonnement, arrêtez-vous de manger.
  • Dans l’optique de se réhydrater mais aussi de nettoyer le ballon et d’éviter les reflux dus à la stagnation des aliments autour du ballon, il est fortement conseillé de boire un verre d’eau une demi-heure avant le repas et un ou deux verres d’eau une demi-heure après.
  • Ne fumez pas à jeun.
  • Evitez les boissons trop gazeuses.
  • Evitez aussi le thé et le café trop forts.
  • En position allongée sur le côté, des douleurs sur le côté sont possibles.
  • Pratiquez une activité sportive régulière, de loisir ou d’endurance : par exemple une marche de 20 minutes par jour ou de 30 à 40 minutes trois fois par semaine est idéale pour une bonne santé et une perte de poids optimisée.

Résultat :

Une perte pondérale d’environ 15 kg est à envisager si vous respectez les consignes diététiques.

Arrêt de travail :

3 à 5 jours.

Interruption de l’activité sportive :

Un mois. Votre diététicien vous conseillera ensuite sur les exercices ou les activités qu’il vous sera possible de pratiquer.

Exposition au soleil :

Ne pas s’exposer aux rayons du soleil avant un an, par la suite étaler de l’écran total sur les cicatrices.

Prix de pose d’un ballon gastrique

Pour en savoir davantage sur les techniques de la chirurgie bariatrique en Tunisie et sur la pose d’un ballon gastrique et s’il convient à votre cas, demandez une consultation en ligne.