Chirurgie esthetique

Comment soigner une ptôse mammaire ?

La ptôse mammaire représente un affaissement du sein dû à la « chute » de la glande mammaire et à la distension de la peau qui l’enveloppe. Le sein avec son aréole est alors en position trop basse. Quelles sont les causes d’une poitrine tombante ? Comment corriger l’affaissement des seins ?

Quelles-sont les causes de la ptose mammaire ?

La ptôse mammaire peut apparaître :

  • Spontanément à la puberté
  • Suite à un amaigrissement important
  • Suite à une grossesse avec allaitement
  • En association à un volume de seins trop important, où l’hypertrophie mammaire entraîne les troubles élastiques responsables de la distension de l’enveloppe cutanée de la poitrine.
correction ptose mammaire
lifting seins avant après

Comment se faire remonter les seins tombants avec un lifting mammaire ?

Le lifting mammaire est le moyen le plus efficace pour corriger la ptose mammaire. Cette operation pour remonter les seins se pratique sous anesthésie générale et dure entre 1 à 2 heures selon l’importance de la ptose et l’existence ou non d’un geste associé (pose de prothèses ou diminution glandulaire). Une hospitalisation de 24 heures à 48h est généralement suffisante.

Les incisions pratiquées varient selon l’importance de la ptose mammaire :

  • Dans le cadre d’une ptose mammaire modérée, la correction de la ptose peut se faire simplement par le retrait de l’excès cutané au pourtour de l’aréole
  • Lorsque la ptose est plus importante, il peut être nécessaire d’ajouter, pour un plus joli galbe, une cicatrice verticale entre la partie inférieure de l’aréole et le sillon sous-mammaire pour diminuer la largeur du sein: “correction de ptose mammaire à cicatrice verticale”.
  • En cas de ptose très importante, il peut être nécessaire d’y associer une cicatrice horizontale, cachée dans le sillon sous mammaire dont la longueur dépend de l’importance de la ptose.

L’excès glandulaire et l’excès cutané sont ensuite retirés dans un axe vertical et horizontal afin de diminuer le déroulé du sein et sa largeur.

Dans certains cas, des implants mammaires sont placées dans la poitrine lors de la correction de la ptose mammaire. L’intervention prend alors également le nom de ”plastie – prothèses mammaires”.

Une fois l’excédent de glande ascensionné, concentré et remodelé, l’enveloppe cutanée est ajustée en retirant la peau en excès, puis redrapée. Le mamelon est également repositionné.