Tél:+330176450245 Devis Gratuit !

Otoplastie : Correction des oreilles décollées

L’otoplastie est une intervention chirurgicale qui corrige de façon définitive les oreilles décalées. Elle permet d’obtenir des oreilles symétriques, de taille et d’aspect naturels. L’opération est habituellement réalisée sur les deux oreilles, mais peut parfois être unilatérale (oreilles dissymétriques).

L’otoplastie permet en particulier de corriger trois types de malformations du cartilage présentes au niveau du pavillon de l’oreille, fréquemment associées entre elles et qui sont responsables de l’aspect “décollé” des oreilles :

  • Lorsque le relief du cartilage du pavillon de l’oreille est absent ou mal plicaturé (défaut de plicature de l’anthélix), l’otoplastie permet de remodeler le pli du rebord de l’oreille et de l’accentuer.
  • Lorsque l’angle rétro-auriculaire est trop important (hélix valgus), l’otoplastie va le réduire, diminuant par là-même le « décollement » visible des oreilles.
  • Lorsque la conque est hypertrophiée (taille excessive), elle accentue la projection de l’oreille vers l’avant. L’otoplastie permet alors de restituer à la conque une taille normale.
Indications :
L’otoplastie est indiquée à partir de 7 ans -âge à partir duquel les oreilles ont atteint leur forme définitive- et peut être réalisée à tout âge à partir du moment où l’on se plaint de l’aspect de ses oreilles et que l’on en souffre psychologiquement.

Examens préalables:

  • Lors de la consultation électronique, votre chirurgien analysera à partir des photographies que vous aurez jointes à votre dossier les anomalies du cartilage situées au niveau du pavillon de l’oreille et responsables du « décollement des oreilles ». Il faudra joindre une photographie de l’ensemble du visage et des photographies en gros plan de vos deux oreilles. Les photographies permettront également d’évaluer les résultats postopératoires « avant-après ».
  • Le chirurgien évaluera ainsi le dossier médical constitué et vous prescrira un bilan préopératoire habituel à joindre à votre dossier avant votre arrivée en Tunisie pour déceler d’éventuelles contre-indications opératoires ou anesthésiques. Après l’examen, il vous expliquera la stratégie thérapeutique.
  • Une fois sur place, le médecin anesthésiste sera vu en consultation au plus tard 48 heures avant l’intervention.

Type d’anesthésie:

Trois techniques d’anesthésie sont envisageables. Le choix se sera le fruit d’une discussion entre vous et le médecin anesthésiste:
  • Généralement, l’anesthésie locale pure où un produit analgésique est injecté localement afin d’assurer l’insensibilité des oreilles est très fréquemment utilisée pour la chirurgie des oreilles décollées chez l’adulte.
  • Elle peut aussi être locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse notamment pour les personnes très anxieuses (anesthésie “vigile”) appelée neuroleptanagésie.
  • En revanche, chez l’enfant, l’anesthésie générale est quasi systématique.

Conseils préopératoires:

  • Aucun médicament contenant de l’aspirine, des anti-inflammatoires ou des anticoagulants ne devra être pris dans les 15 jours précédant l’otoplastie pour réduire le risque hémorragique.
  •  Arrêt de la contraception orale 1 mois avant l’intervention, pour diminuer le risque thrombo-embolique.
  • Pour une anesthésie générale, il est impératif d’être à jeun (ne rien boire ni manger) 6 heures avant l’opération.
  • Le cuir chevelu et les cheveux seront soigneusement lavés avec des antiseptiques moussants la veille de l’intervention.
  • Pour les garçons, une coupe de cheveux courte serait préférable.
  • Pour les filles, les cheveux seront de préférence noués en queue de cheval.

Déroulement de l’intervention:

 Une demi-heure à une heure et demie.

Déroulement de l’intervention:

Chaque chirurgien adopte une technique opératoire qui lui est propre et qu’il adapte au patient pour obtenir les meilleurs résultats. Toutefois, on peut retrouver des principes de base communs :

Habituellement, les incisions sont réalisées uniquement dans le sillon rétro-auriculaire, c’est-à-dire dans le pli naturel situé derrière l’oreille. Dans certains cas, de petites incisions complémentaires seront pratiquées à la face antérieure du pavillon, mais elles seront alors dissimulées dans des replis naturels. Il convient de remarquer qu’à aucun moment les cheveux ne sont coupés.
La peau est ensuite décollée en fonction des besoins et les cartilages sont mis en évidence afin de recréer ou d’améliorer les reliefs naturels via des affinements et des plicatures, éventuellement maintenus par de fines sutures profondes. Parfois, le cartilage doit être assoupli en étant remodelé et râpé au niveau de la face antérieure.
La plicature du cartilage (l’anthélix) et l’insertion de la conque sont réalisées via des points de suture. Le muscle rétro-auriculaire peut aussi être retouché selon les cas. Le pavillon est ramené à la bonne position par rapport au crâne et est fixé par des points profonds. Une suture rétro-auriculaire est enfin effectuée par un fil résorbable, sinon les fils devront être retirés vers le 10ème jour.
Un pansement en forme de casque non compressif réalisé grâce à des bandes élastiques autour de la tête permet de maintenir les oreilles en bonne position. En fonction de l’anesthésie, la sortie est prévue le soir même ou le lendemain.
Le pansement est retiré au bout de 24 heures pour les adultes et aux environs du 3ème jour pour les enfants. Huit jours après le retrait du pansement, le fil de chirurgie esthétique rétro-auriculaire est retiré.

Les suites et soins post-opératoires :

  • À la sortie de la clinique, un pansement léger sera maintenu pendant environ 1 semaine à 10 jours. La nuit, durant encore deux à trois semaines supplémentaires, un bandeau sera porté pour éviter un retournement des oreilles.
  • Après la chirurgie, il est courant de constater pendant les deux à trois premières semaines des ecchymoses (bleus) ainsi qu’un œdème (gonflement).
  • L’otoplastie n’est pas une opération douloureuse, elle peut cependant donner lieu à une douleur postopératoire modérée tout à fait normale qui sera calmée par des antalgiques (Paracétamol).
  • Une insensibilité transitoire peut aussi être observée, il ne faut pas s’alarmer, celle-ci disparaitra d’elle-même au bout de quelques semaines voire quelques mois.
  •  Il faudra cependant protéger les oreilles du chaud (éviter le sèche-cheveux) et du froid (en hiver, port du bonnet obligatoire pendant les six premiers mois postopératoires).
  • Toutes douleurs suspectes sous ce pansement ou tous déplacements abusifs du pansement entraîneront obligatoirement son retrait par votre chirurgien pour éviter de plier les oreilles.
  • Signalez à votre chirurgien tout écoulement non modéré qui surviendrait par la zone de drainage rétro-auriculaire (arrière de l’oreille) ainsi que toute fièvre afin qu’il réalise un contrôle et les traite rapidement si nécessaire.
Conseils post-opératoires :
  • Après l’ablation du pansement en forme de casque, vous devez réaliser un soin quotidien rétro-auriculaire (à l’arrière de l’oreille) avec une compresse désinfectante, insistez délicatement sur le sillon (pli) arrière.
  • Vous pourrez prendre une douche dès l’ablation du pansement.
  • Il vous faudra attendre un délai minimum de 3 semaines pour prendre un bain.
  • Ne pratiquez aucun sport durant le premier mois postopératoire.
  • Le shampoing peut être utilisé dès le lendemain de l’intervention.

Résultats :

Le résultat est apparent dès le lendemain de l’intervention, où l’on constate que les oreilles sont bien recollées. Cependant, le résultat définitif avec la bonne définition des différents replis de l’oreille ne se voit pas avant 6 mois. Les patients sont dans l’immense majorité des cas très satisfaits du résultat obtenu. Dans tous les cas, il existe toujours un léger degré d’asymétrie entre les deux côtés, ce qui est tout à fait naturel.

Arrêt de travail recommandé :

10 jours.

Durée du séjour recommandé:
6 jours. Il vous est bien évidemment possible de prolonger la durée de votre séjour.

Les points à considérer :

  • Plusieurs consultations électroniques de contrôle seront réalisées après l’intervention.
  • Il faut environ un mois pour que les oreilles reprennent un aspect normal (couleur et gonflement).
  • Les cicatrices sont camouflées derrière les oreilles et dans leurs replis naturels. Elles sont donc invisibles. Comme pour toutes les cicatrices, afin d’éviter le risque de leur pigmentation définitive, elles doivent être protégées du soleil grâce à un écran protecteur à fort indice de protection et ce pour une durée d’un an.
  • Les complications cicatricielles (cicatrices hypertrophiques voire chéloïdiennes) bien que très rares existent tout de même. Elles imposeront alors un traitement propre (injections intra-cicatricielles de corticoïdes, parfois après réduction chirurgicale du volume de la cicatrice).
  • On n’observe pas de récidive du décollement lorsque les consignes de protection de l’oreille sont bien suivies pendant les 2 mois suivant l’intervention (bandeau nocturne et absence de manœuvres directes sur l’oreille).
  • Si vous le désirez une retouche chirurgicale sous anesthésie locale peut toujours être pratiquée à partir de six mois après l’intervention.
  • Avant de faire percer les oreilles d’un(e) enfant ayant bénéficié d’une otoplastie, il est fortement recommandé d’attendre un délai de 6 mois.

Le coût d’une Otoplastie en Tunisie :

La formule ci-dessous est en All Inclusive : intervention+séjour hôtel de luxe:
Otoplastie:
  1900 €